L'Adventure du Caméléon

Ça y est, le chemin était une longue aventure pour la poignée de gaz révolutionnaire Caméléon, mais enfin, ce produit très abouti de la société française AEF Gliders y est arrivé : Adventure, un des plus grands constructeurs de paramoteurs au monde, le propose en option sur toutes ses machines.

À la rédac' de voler.info, nous avons testé la toute première version il y a trois ans déjà. Elle fut immédiatement adoptée ! Le caméléon s'adapte parfaitement à la main du pilote. Disponible dans deux versions différentes pour la main gauche ou la main droite, il se scratche au poignet et épouse les formes de la main jusqu’à l’index qui est placé sur une petite barre réglable. Pour augmenter les gaz, le pilote plie le doigt. Pour réduire, il relâche. Votre moteur vous obéit au doigt !

De nombreux pilotes l'adoptèrent, mais du côté des constructeurs de paramoteurs, on sentait une certaine frilosité à équiper leurs modèles en série, ou du moins à le proposer en option. Pourtant, en 2009 déjà, c'était un produit assez abouti : son inventeur, Gérard Lésieux a travaillé pendant cinq ans sur la mise au point de sept prototypes avant la finalisation, investissant plus de 70 000 €, dont près de la moitié dans les moules industriels. Depuis le début de l'année 2012, la version 2 du caméléon est disponible. Améliorations notables :

  • Nouvelle matière, souple et incassable
  • Seuil de déclenchement du bouton marche-arrêt et du bouton "killswitch" facilement réglable.
  • Câblage bipolaire indépendant des deux boutons (la masse n'est plus commune) 

En mai 2012, Adventure l'adopte enfin et le propose en option pour 163 euros sur toute nouvelle machine et pour 185 euros en pièce détachée.

 


Le caméléon s'adapte à tous les carburateurs à membrane. Pour les carbus à cuve, c'est un peu plus compliqué : sur le Bing 84, la course maximale de la poignée correspond pile à la course nécessaire. En conséquence,  le réglage initial de la poignée est un peu plus délicat. Mais ça fonctionne : nous l'utilisons depuis trois ans sur un Simonini.